Gîte Le Verger de Mathurin

Le Molay-Littry, en Normandie près de Bayeux et des plages du Débarquement

 

 

salon bibliothèque salle-à-manger cuisine

Contact :

Françoise et Francis DOREY
02 31 22 30 82
06.08.88.98.20 
ffgdorey@wanadoo.fr

 

HTML5

Page validée par le W3C

Pièces de réception

Salon

Un grand fauteuil ancien, profond et confortable, propre à la songerie, près de la vaste et blanche cheminée où flambe un clair feu de bûches. Des enfants accroupis au visage dansant sous les lueurs des flammes. Des meubles luisant doucement sous la lampe allumée. La nuit a étendu dehors ses obscurs traquenards. La campagne normande rassurante et sans mystères a été avalée par la sombre et inquiétante ténèbre redoutée depuis la nuit des temps. Dans le salon du Verger de Mathurin la tribu familiale s'est rassemblée en sécurité, à l'abri des bêtes improbables.

Ne voilà-t-il pas, d'un conte, le noir préambule à narrer à de jeunes auditeurs, délicieusement frissonnants ?

"Il était une fois un Bûcheron et une Bûcheronne qui avaient sept enfants tous Garçons. L'aîné n'avait que dix ans, et le plus jeune n'en avait que sept..."

Ou encore ce prologue qui augure de fort sinistres suites :

"Il était une fois un homme qui avait de belles maisons à la ville et à la Campagne, de la vaisselle d'or et d'argent, des meubles en broderie, et des carrosses tout dorés ; mais par malheur cet homme avait la Barbe bleue : cela le rendait si laid et si terrible, qu'il n'était ni femme ni fille qui ne s'enfuît de devant lui. Une de ses Voisines, Dame de qualité, avait deux filles parfaitement belles."

Charles Perrault, Le Petit Poucet, puis Barbe-Bleue.

Mais rassurez-vous, les enfants ; nous sommes dans le Verger de Mathurin. Tout va bien se terminer !

Bibliothèque

Une rangée de livres au garde-à-vous prêts à satisfaire une envie de voyager au pays des rêveries...

Un écran de télévision s'apprête à ouvrir une vaste lucarne sur des régions lointaines.

Des disques sont empilés et bientôt la musique va envahir la bibliothèque :

"La musique souvent me prend comme une mer !
Vers ma pâle étoile,
Sous un plafond de brume ou dans un vaste éther,
Je mets à la voile"...

Charles Baudelaire. Les Fleurs du Mal -1856 - La Musique

Salle à manger

"Il y a une armoire à peine luisante
Qui a entendu la voix de mes grands-tantes,
Qui a entendu la voix de mon grand-père.
A ces souvenirs l'armoire est fidèle.

On a tort de croire qu'elle ne sait que se taire,
Car je cause avec elle.
II y a aussi un coucou en bois.
Je ne sais pourquoi il n'a plus de voix.
Je ne veux pas le lui demander.

Peut-être bien qu'elle est cassée, la voix qui était dans son ressort,
Tout bonnement comme celle des morts.
Il y a aussi un vieux buffet
Qui sent la cire, la confiture,

La viande, le pain et les poires mûres.
C'est un serviteur fidèle qui sait
Qu'il ne doit rien nous voler."

Francis Jammes, « la salle à manger »
In De l'angélus à l'aube à l'angélus du soir, 1898

Cuisine

Cuisine équipée :

  • lave-vaisselle MO
  • lave-linge
  • Réfrigérateur avec case congélation
  • plaques électriques
  • Four
  • Cafetière électrique
  • grille-pain
  • Bouilloire
  • Ustensiles habituels et couverts

Chaufferie Buanderie Aspirateur.

Le style cède ici à l'exacte sécheresse de l'énumération des impedimenta. Et non, nous ne sommes pas dans Harry Potter et il ne s'agit pas du sortilège que tous les fans connaissent ! mais de l'amoncellement des outils adorés des cuisiniers et cuisinières.

Dans notre extrême bonté à l'égard des apprentis sorciers nous donnerons la parole à Hermione Granger, une amie de Harry Potter :

"Celui-ci me paraît très bien. Le maléfice d'Entrave. Il ralentit tout ce qui essaie de t'attaquer. "

Et la formule magique qui met en oeuvre ce maléfice est... "impedimenta" !